L’UCLouvain découvre une villa de l’Antiquité (Focus on Belgium, 2019)

Des équipes de recherche de l’UCLouvain ont permis de découvrir une immense villa de la fin de l’Antiquité, en Toscane.

C’est à San Gimignano, en Toscane, qu’a eu lieu cette découverte. Il aura fallu 13 étés pour permettre au professeur Cavalieri et ses équipes de faire sortir de terre la villa d’Aiano-Torraccia di Chiusi. Cette immense villa de 10 000 m² avait été étudiée pour mieux comprendre le monde de la fin de l’Antiquité et le passage du paganisme au christianisme.

(Lire la suite sur Focus on Belgium)

Une villa toscane de l’Antiquité tardive sortie de Terre (ScienceToday, 2019)

Durant 13 étés, Marco Cavalieri, professeur d’archéologie romaine à l’UCLouvain, et son équipe ont réalisé des fouilles près de la ville de San Gimignano en Toscane. Ils ont révélé petit à petit l’existence d’une immense villa datant de l’Antiquité tardive. D’ici 2021, un parc archéologique et un musée mettront en lumière ce long travail de fouilles.

Nous sommes à San Gimignano, en Toscane, à 80 km de la mer tyrrhénienne, à 60 km au sud de Florence et à 30 km au nord de Sienne. C’est ici que depuis 2005, presque chaque année, en plein cœur de l’été, Marco Cavalieri, professeur d’archéologie romaine et chercheur à l’Institut des civilisations, arts et lettres (INCAL) de l’UCLouvain, et son équipe, réalisent des fouilles archéologiques. Leur objet d’étude ? La gigantesque villa d’Aiano-Torraccia di Chiusi de 10.000 m². Le plongeon temporel rendu possible grâce à ces fouilles ? Des premières phases de la romanisation (Ier siècle av. J.-C.) à l’Antiquité tardive (IVème et Vème siècles ap. J.-C.), jusqu’au Haut Moyen-Age (VIème et VIIème siècles ap. J.-C.).

[Continuer la lecture sur ScienceToday]